FERMETURE ANNUELLE - L'Historial du paysan soldat est entré dans sa période de fermeture au grand public. L'occasion de remercier tous les visiteurs venus à notre rencontre au cours de la saison 2021.

Et nous vous donnons rendez-vous au printemps 2022 avec une nouvelle exposition consacrée aux réfugiés de Belgique, du Nord et de l'Est de la France. 

Nous continuons toutefois à accueillir les groupes sur réservation et les scolaires jusqu'au 15 décembre dans les conditions sanitaires en vigueur.

N'hésitez pas à nous contacter pour davantage de renseignements : 04 70 90 22 45.

Restons prudents et au plaisir de vous retrouver très rapidement ! 

Léo-Paul et Etienne, tous deux en service civique au Centre du service national de Clermont-Ferrand, ont réalisé un court métrage sur l'Historial du paysan soldat. Un petit film qui sera présenté au Prix armées-jeunesse 2021 ! Nous leur souhaitons bonne chance et vous en présentons le résultat final. Un aperçu de ce que vous pourrez découvrir à l'Historial du paysan soldat de Fleuriel.

https://www.youtube.com/watch?v=E5hrMmpdlGU

Image

L'Historial du paysan soldat
un musée innovant

La Communauté de Communes Saint-Pourçain Sioule Limagne vous propose un musée portant un regard inédit sur la place du monde rural pendant la Première Guerre mondiale. Il aborde le quotidien des hommes et des femmes, en particulier sur le territoire bourbonnais.

Implanté à Fleuriel, au cœur de l’Allier, le musée propose une scénographie innovante réservant une large place aux outils multimédias.
Ces approches en font un lieu unique pour comprendre les problématiques liées à la mémoire du conflit.

Découvrir


Événements à venir



Faites découvrir l'Historial sur les réseaux sociaux

Expositions en cours



Image
Les Paysans
dans la Grande Guerre

Ouvert jusqu'au 11 novembre 2021

Image
Héros oubliés
Les animaux dans la Grande Guerre

Visible jusqu'au 11 novembre 2021

Faites découvrir l'Historial sur les réseaux sociaux

Venir à l' Historial du paysan soldat



Adresse

1 route du Vallon - 03140 Fleuriel


Téléphone

04 70 90 22 45


Email

accueil.historialfleuriel@ccspsl.fr


Nous contacter
[MONUMENTS DU SOUVENIR] – Il nous fallait donc reconnaître, dans notre dernière énigme, le monument aux morts de Lens (Pas-de-Calais) dont les armoiries sont gravées sur l’écu posé aux pieds de l’allégorie féminine représentant la ville. Allégorie qui foule aux pieds une torpille symbole de ces armes qui détruisirent et outragèrent la cité minière.Par ailleurs, le monument de Messieurs Louis Barthelet (architecte de la ville de Lens) et Augustin Lesieux (sculpteur) est particulièrement riche de par sa statuaire éloquente et les bas-reliefs qui ornent son socle. Il nous offre une vision de la guerre, du martyre de la ville et de l’exode de ses habitants…C’est ainsi que nous voyons un tableau pathétique sur lequel, au milieu des fils de fer barbelés et des décombres, un soldat porte secours à un de ses frères d’armes mortellement blessé. C’était la guerre. Mais désormais la représentation du soldat, emmitouflé dans son cache-col, est loin d’une vision romantique d’une guerre "fraîche et joyeuse". Le poilu de 18 n’est plus le "piou-piou" de 14. Il attend, l’arme au pied et les bras croisés, certes, mais son regard s’est fait dur, déterminé et résolu. L’expérience des combats est passée par là. Deux autres tableaux nous donnent également à voir un carreau de mine et des usines saccagés et, sur une autre face du monument, c’est une galerie de mine effondrée et noyée par l’ennemi que l’artiste a représentée. Des images d’une cité meurtrie que semble découvrir un mineur qui serre son poing de rage devant ce spectacle de "l’outil de travail" ravagé par la guerre !Enfin, les artistes n’ont pas oublié ces milliers de civils jetés sur les routes. Submergés par le conflit, ils n’ont pour seul salut que de se réfugier vers les régions du centre, tout comme les réfugiés venus de Belgique qui les ont précédés face à l’avancée de l’ennemi. Ce sera le thème de notre exposition à venir…En résumé, nous pouvons reprendre l’exclamation du correspondant du "Journal de Lens" (23 février 1925) qui, à l’invitation de M. Barthelet, découvrit l’ensemble monumental dans les baraquements où l’œuvre était en gestation : "Dieux ! Que c’est formidable et saisissant de réalité, cette femme et sa gosse qui n’a pas voulu abandonner sa poupée et qui la porte, cassée, dans son petit paquet. Et ce soldat résigné, mais las des longs jours de bataille dans la boue. Et ce mineur, quelle sobre et puissante expression dans son attitude."📸 Historial du paysan soldat ... See MoreSee Less
View on Facebook
[MONUMENTS DU SOUVENIR] – Comme un fil conducteur qui nous mènera jusqu’à l’ouverture de notre musée et à notre nouvelle exposition consacrée aux "chemins de civils en guerre", nous vous proposons de découvrir en ce début d’année quelques monuments des régions martyres de la Grande Guerre.La première énigme de cette série nous conduit dans le Pas-de-Calais, au cœur du bassin minier… Cité martyre occupée dès octobre 1914 par l’armée allemande, à proximité de la ligne de front, elle subira douloureusement les affres des combats au point d’être presque totalement rasée. Le monument rappelle d’ailleurs ces épisodes graves et tragiques… On y voit, entre autres, comme le rappelle Monsieur Barthelet, auteur du monument, la représentation "d’une galerie de mine, au boisage brisé, envahie par les eaux" et celle d’une "femme et sa gosse qui n’a pas voulu abandonner sa poupée et qui la porte, cassée, dans son petit paquet" sur les routes de l’exode… Sur un autre pan du socle du monument, ce sont les vestiges de la cité minière que l’on devine. On dit même que quelques années plus tard, alors que les dirigeants du club de football de la ville passaient à proximité de son église détruite, ils aperçurent, parmi les vestiges de l’édifice en ruines, des témoignages (des morceaux de vitraux ?) de l’ancienne occupation espagnole (à l’époque de Cyrano de Bergerac… 😊 )… des couleurs « sang et or » qui auraient donné l’idée au président du club d’en revêtir ses joueurs… Ces indices vous auront-ils permis de deviner le nom de la ville dans laquelle s’élève ce magnifique monument du souvenir ? 😊 ... See MoreSee Less
View on Facebook


Logo

  • Enregistrer

  • Enregistrer

  • Enregistrer