L’Historial du paysan soldat est un établissement muséal géré par la Communauté de Communes Saint-Pourçain Sioule Limagne. Il aborde les deux conflits mondiaux à travers un angle novateur : la participation du monde rural aux conflits.

Cette structure, située dans le village de Fleuriel, a été inaugurée en novembre 2015. Sa situation géographique peut interroger, la plupart des institutions culturelles traitant des deux conflits mondiaux se trouvant généralement sur l’ancienne ligne de front – pour ceux abordant la Première Guerre mondiale –, ou à des endroits où eurent lieu des événements marquants – pour ceux abordant la Seconde Guerre mondiale. Si cet Historial s’est installé au cœur de l’Allier, c’est parce qu’il voulait mettre en avant un aspect particulier relatif aux deux conflits mondiaux : la participation du monde rural aux conflits. L’Allier, département agricole, a en effet été marqué par les deux guerres mondiales du fait du départ de nombreux paysans pour la guerre, mais aussi du fait de la mobilisation de la population rurale restée à l’arrière.

Si le musée est voué à aborder les deux conflits mondiaux, il est aujourd’hui exclusivement centré sur la Première Guerre mondiale, et ce jusqu’en 2018. Ce choix s’explique par l’actualité qui est celle des commémorations liées au centenaire de la Grande Guerre. La Seconde Guerre mondiale, sujet territorial particulièrement problématique dans un département partagé entre France libre et France occupée, sera ensuite abordée dans un nouveau parcours permanent. Des approches comparatives entre les deux conflits seront alors proposées.

historial_paysans-soldatLe musée a pris place dans un ancien corps de ferme bourbonnais d’une surface totale de 780m2, dont environ 450m2 d’espaces d’exposition. Quatre bâtiments composent le site de l’Historial, trois étant actuellement ouverts au public. Le bâtiment d’accueil comprend la billetterie, l’espace boutique, l’espace détente, l’espace administration et une salle pédagogique. C’est à partir de ce bâtiment que se fait l’accès au bâtiment principal présentant, au rez-de-chaussée, l’exposition permanente, et au premier étage, une exposition temporaire. Un autre bâtiment propose chaque année une exposition conçue par l’un des collectionneurs du musée, Jean-Daniel Destemberg. Un jardin central permet de circuler entre les différents espaces et présente ponctuellement des expositions extérieures.

L’Historial du paysan soldat a fait le pari du numérique et de l’innovation scénographique. L’espace muséal comprend des tables numériques tactiles, des espaces d’écoute, des films documentaires et une salle audiovisuelle présentant un film en 3D réalisé à partir de plaques stéréoscopiques datant de la Grande Guerre. Ces dispositifs permettent au visiteur d’interagir pour mieux s’approprier le contenu des collections.